The French translation of the website is web generated . In case of a deviation in meaning with respect to the English version, the latter must be resorted to.
Click here to translate
Close

make in india

A major national initiative. Designed to facilitate investment. Foster innovation. Enhance skill development. Protect intellectual property. And build best-in-class manufacturing infrastructure. There has never been a better time to Make in India.

Le programme “Make in India” : une initiative nationale majeure conçue pour encourager les investissements, favoriser l’innovation, optimiser le développement des compétences, protéger les droits de propriété intellectuelle et construire les meilleures infrastructures industrielles. C’est le moment idéal de «fabriquer en Inde».

About ‘Make in India’

The ‘Make in India’ program launched by Prime Minister Shri Narendra Modi on 25th September 2014 aims at promoting India as an important investment destination and a global hub for manufacturing, design and innovation. The ‘Make in India’ initiative does not target manufacturing sector alone, but also aims at promoting entrepreneurship in the country. The initiative is further aimed at creating a conducive environment for investment, modern and efficient infrastructure, opening up new sectors for foreign investment and forging a partnership between Government and industry through positive mindset. 25 sectors have been identified under the ‘Make in India’ initiative, which include: Auto Components, Automobiles, Aviation, Biotechnology, Chemicals, Construction, Defence Manufacturing, Electrical Machinery, Electronic System Design and Manufacturing, Food Processing, IT and BPM, Leather, Media and Entertainment, Mining, Oil and Gas, Pharmaceuticals, Ports, Railways, Roads and Highways, Renewable Energy, Space, Textiles, Thermal Power, Tourism and Hospitality, and Wellness. An investor facilitation cell - Invest India (www.investindia.gov.in), has been set up under the initiative to offer hand holding assistance to the investor.

The four pillars of the ‘Make in India’ initiative are:

  • 1. New Processes: ‘Make in India’ recognizes ‘ease of doing business’ as the single most important factor to promote entrepreneurship. A number of initiatives have already been undertaken to ease business environment.
  • 2. New Infrastructure: Government intends to develop industrial corridors and smart cities, create world class infrastructure with state-of-the-art technology and high-speed communication. Innovation and research activities are supported through a fast paced registration system and improved infrastructure for IPR registration. The requirement of skills for industry are to be identified and accordingly development of workforce to be taken up.
  • 3. New Sectors: The Union Government has radically liberalized the FDI regime today, with the objective of providing major impetus to employment and job creation in India. Changes introduced in the policy include increase in sectoral caps, bringing more activities under automatic route and easing of conditionalities for foreign investment. Sectors such as Defence Production, Insurance, Medical Devices, Construction and Railways have now been opened up to FDI.
  • 4. New Mindset: In order to partner with industry in economic development of the country Government shall act as a facilitator and not a regulator.

 

For further information on ‘Make in India’, please visit the portal www.makeinindia.com/home.

Watch the film on the launch of the ‘Make in India’ campaign by Shri Narendra Modi in September 2014: www.youtube.com/watch?v=EiRtSTNyh8s

Other Government of India Initiatives (Digital India, Start-Up India, Skill India, etc.): www.makeinindia.com/goi-initiatives

 

Le programme “Make in India”

Le programme «Fabriquez en Inde» qui a été lancé par l’actuel premier ministre Narendra MODI le 25 septembre 2014 vise à promouvoir l’Inde comme une destination de choix pour l’investissement et comme une plaque tournante de la fabrication, du design et de l’innovation. L’initiative «Make in India» ne cible pas que le secteur industriel mais a également pour but de promouvoir l’entreprenariat en Inde. En outre, cette campagne a pour objectif de créer un environnement favorable à l’investissement, de doter le pays d’une infrastructure moderne et performante, d’ouvrir de nouveaux secteurs à l’investissement étranger, et enfin d’établir un partenariat entre le gouvernement et le secteur industriel par le biais d’une dynamique positive. Ainsi, les vingt-cinq secteurs ci-après ont été identifiés dans le cadre de ce programme (voir la brochure «Make in India» en version française située plus bas pour chacune de ces filières) : automobile; composants automobiles; aviation; biotechnologie; produits chimiques; construction; matériel de défense; machines électriques; systèmes électroniques; agroalimentaire; IT & BPM; cuir; médias & divertissement; secteur minier; pétrole & gaz; pharmaceutique; ports; secteur ferroviaire; énergies renouvelables; routes & autoroutes; aérospatiale; produits textiles & vêtements; énergie thermique; tourisme & bien-être.

A cet effet, le gouvernement a mis en place Invest India (www.investindia.gov.in), une organisation à but non-lucratif chargée de servir de point de référence en Inde, d’orienter les investisseurs étrangers, de les guider dans leurs démarches administratives et de leur offrir des services de conseil et d’accompagnement.

Les quatre piliers du plan «Make in India» sont :

  • 1. Nouveaux procédés : «MII» reconnaît «la facilité de faire des affaires» comme le facteur le plus important pour promouvoir l’entreprenariat. Un certain nombre de mesures ont déjà été mises en place afin de contribuer à un environnement favorable aux entreprises.
  • 2. Nouvelle infrastructure : le gouvernement a l’intention de développer des corridors industriels ainsi que des villes intelligentes, de créer des infrastructures de premier ordre dotées d’une technologie ultra moderne et un réseau de communication à grande vitesse. Les activités de recherche et d’innovation sont soutenues à travers un système d’agrément rapide et une infrastructure améliorée pour l’enregistrement des droits de propriété intellectuelle. Les besoins en compétences pour l’industrie doivent être identifiés et le développement de la main-d’œuvre doit être examiné en conséquence.
  • 3. Nouveaux secteurs : actuellement, le gouvernement fédéral a considérablement libéralisé la règlementation des IDEs avec pour objectif de doper l’emploi et de stimuler la création d’emplois en Inde. Les changements introduits incluent l’augmentation de la limite des investissements étrangers, en intégrant ainsi davantage de secteurs par «la voie automatique» (par opposition à la «voie gouvernementale» qui requiert une approbation) et la simplification des conditions pour les investissements étrangers. Les secteurs suivants ont maintenant été ouverts aux IDEs : matériel de défense, assurance, matériel médical, construction et la filière ferroviaire.
  • 4. Nouvel état d’esprit : afin d’établir un partenariat avec le secteur industriel pour le développement économique du pays, le gouvernement doit jouer un rôle de facilitateur et non de régulateur.

Vous pouvez poursuivre votre lecture sur «Make in India» en consultant la brochure ci-après en français : Make in India (version française)

Le clip du lancement de la campagne en septembre 2014 avec un sous-titrage en français est disponible au www.youtube.com/watch?v=EiRtSTNyh8s

Pour de plus amples informations en anglais sur le programme «Make in India», veuillez consulter le site Internet www.makeinindia.com/home.

Vous pouvez découvrir les autres initiatives du gouvernement dans le cadre du «Make in India» au www.makeinindia.com/goi-initiatives.

 

Last updated: 2nd August, 2017